Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Grand  Lieu  VTT

Saint Philbert de Grand Lieu - 44310 -

Articles avec #la gamelle trophy catégorie

La Gamelle Trophy 2010

Publié le 26 Septembre 2010 par GRANDLIEU VTT dans La Gamelle Trophy

Le Flyer de l'édition 2013 !

http://www.tourismeaventure.org/gam/intro/gam_intro.jpg

Les impressions de François :

Allons y pour un petit compte rendu ; vu la rando, ce serait dommage de ne pas en parler. 

Pour moi c’était une première. Les habitués (3ème ou 4ème participation) étaient unanimes quant à la qualité de cette rando hors du commun, on peut résumer simplement en disant qu’ils ont raison.

Je crois que sur des sorties « exceptionnelles » de ce type (Vendée verte, GTL, Roch’, etc…) on ne peut pas être déçu. On sait où l’on va, on sait que ce sera difficile mais de toute beauté. Sur ces organisations qui réunissent quantités de vttistes confirmés, normalement tout est rodé et les éventuels petits couacs qui se font jour une année sont en général vite corrigés pour les éditions suivantes, sinon elles n’existeraient plus.

Bref, on est quand même assez loin de ce que l’on a l’habitude de voir chaque week end par chez nous (même s’il y a partout de très belles randos).

 

Cela étant dit, ce (court !) week end fut un indéniable succès. C’est toujours un plus quand on peut se retrouver nombreux du club pour passer une agréable soirée de franche rigolade autour d’un plat de pâtes cuisiné par le chef Sergio. (au fait il était bon le chihuahua Licinio ?)

 

Le campement est de qualité, les mobil homes spacieux et confortables (on en avait même quatre de réservés !! pas doués sur ce coup là le staff du camping), ce qui fait que la nuit sera agréable et nous sommes bien heureux de ne pas dormir sous la tente quand on voit le niveau du thermomètre descendre en deçà du raisonnable. 

C’est pourquoi, le lendemain nous verra sortir avec gants longs (pour ceux qui ne les ont pas oubliés !) et veste chaude pour braver le matin frisquet.

Petit déjeuner vite avalé, nous nous dirigeons vers le départ pour retirer nos plaques. Légère attente ; l’organisation a prévu 7h45 l’ouverture des guichets et il n’est que 7h40 !(règlement, règlement !), à l’heure prévue la distribution commence. 

Plaques installées, casques serrés, nous nous regroupons sous l’arche pour la traditionnelle photo…sans Gaëtan, retourné au camp faire un peu de mécanique pour soigner une roue libre récalcitrante. Il reviendra au bon moment car sans nouvelles nous nous apprêtions à partir sans lui.

 

Tout le monde se lance donc dans les sous-bois prêt à en découdre avec les 50 km prévus au programme qui se transformeront en 35 pour Caro et François N. après prise de conscience du relief et de la moyenne qui en découle. Faut dire que les 35 qu’ils feront valent largement certains 50 de chez nous !

Les premiers enchainements sont splendides et nous annoncent de grands moments de VTT et de bonheur ; les sous bois sont enchanteurs avec pléthore de singles entre fougères et sapins. Les montées sont « hard » mais réchauffent vite les cuisses et font découvrir de superbes paysages sur la faune et la flore locale.

La faune : parlons en ; par deux fois un magnifique cerf coupera la piste devant nous ! vraiment impressionnant le bestiau ! Criss a failli finir la rando à dos d’animal ! et c’est vrai que ça fait un drôle d’effet de voir débouler une masse pareille !

 

Très vite deux groupes se formeront qui se retrouveront quelques heures plus tard à l’arrivée. Notre cher Président menant le troupeau avec une aisance et une facilité déconcertante. Même Serge jettera l’éponge, c’est dire. Comme d’ailleurs il le faisait fort justement remarquer : « fallait déjà voir comment il roulait avec un vélo hors d’âge, alors forcément avec un carbone…il vole ! ».

 

Bon, je ne vais pas décrire le parcours, ce ne serait que banalités et redites tant il est évident qu’avec une géographie pareille et un tel terrain de jeu il faudrait le faire exprès pour ne pas concocter des parcours de toute beauté à même de satisfaire les plus exigeants. Si on ne prend pas un maxi plaisir ici, alors…il faut se mettre à la pétanque !

Maintenant, là encore, vaut mieux arriver en bonne condition pour bien apprécier, car ça n’est pas un parcours de Mickeys et on en ch.. quand même pas mal par moments ; le dénivelé est bien là et j’ai encore en mémoire quelques grimpettes pas piquées des vers… rappelez vous de celle juste avant le 1er ravito !

 

Bref, tout se passera bien et les kilomètres s’enchaineront toujours avec autant de plaisir, même si pour certains la gamelle portera bien son nom ! Donc à part ces quelques chutes sans gravité et…quelques crampes au final, cette matinée restera comme un très bon souvenir à renouveler et sans modération.

 

Pour finir, si les ravitaillements ne souffrent d’aucune critique : bien placés (sur les hauteur et pas dans des creux), bien achalandés (tout y est, y compris charcutaille et rosé sur le dernier ; faut oser !) , un petit bémol à souligner : il est dommage que, pour cause de compétition, les derniers soient déroutés et ne puissent profiter totalement du circuit. A revoir !

Sinon, c’est du tout bon.

commentaires